Suisse

Salaire minimum: un socle à inscrire dans la loi

Alors qu’une initiative se prépare en Valais, cinq cantons ont déjà un salaire minimum.
Salaire minimum: un socle à inscrire dans la loi
La mise en œuvre du salaire minimal se passe en douceur dans la plupart des cas. KEYSTONE/ARCHIVES
Précarité

Bientôt une 6e initiative populaire cantonale pour un salaire minimum? C’est ce que souhaite le Parti ouvrier populaire (POP) valaisan, qui a lancé hier un appel à partenaires. Dans les cantons où un plancher salarial existe déjà – Neuchâtel, Jura et Genève – la mise en œuvre semble s’être faite «naturellement». Bâle-Ville prépare l’entrée en vigueur pour 2022. Ombre au tableau, aux yeux des syndicats: le Tessin, où des entreprises

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion