Autre

Le Brésil manque cruellement d’eau

Les lacs de barrages vides limitent la production d’électricité et font monter les prix à la consommation.
Le Brésil manque cruellement d’eau
En raison de la sécheresse en cours, certains réservoirs comme le Furmas, près de Sao Jose de Barra, atteignent des niveaux extrêmement bas. KEYSTONE
International

Fin septembre, le niveau des réservoirs des centrales hydroélectriques brésiliennes, qui génèrent l’essentiel de l’énergie du pays, s’élevait à 21,3%, selon l’ONS (Opérateur national du système électrique). Et la fin d’année ne sera pas à la fête, avec une prévision de l’ordre de 12%. Pour mémoire, en 2001, lorsque le pays a traversé une période de restriction énergétique sévère, il s’établissait à… 34%! Les conséquences (eau rationnée, manque d’électricité) touchent

 

Cet article est paru dans La Liberté.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion