Livres

Bons baisers du Caire

Avec arda s’en va. Carnets du Caire, Pierrine Poget offre une très belle méditation sur le temps et l’écriture.
Bons baisers du Caire
Carnets

C’est un millefeuille dont les strates se complètent, s’enrichissent, ouvrent de nouveaux espaces. A l’origine de Warda s’en va. Carnets du Caire, il y a un journal tenu lors d’un séjour de trois semaines au Caire, sans autre but que se confronter au réel dans toute sa force et sa présence au sein d’une ville-monde, à la veille des élections qui porteront al-Sissi au pouvoir. Pierrine Poget y a déambulé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion