Genève

La maire de Versoix veut une suspension du secrétaire général

Jolanka Tchamkerten demande pour le fonctionnaire une levée de l’obligation de travailler le temps d’une enquête externe.
La maire de Versoix veut une suspension du secrétaire général
L'heure est à la libération de la parole au sein de l'administration de Versoix, estime la maire Jolanka Tchamkerten. JPDS
Versoix

Après ses deux collègues du Conseil administratif, la maire de Versoix s’est adressée à son tour, lundi soir, à l’ensemble du personnel de la Ville de Versoix. Convaincue que «les révélations parues dans les médias contre le secrétaire général sont suffisamment graves pour qu’elles soient vérifiées», la verte Jolanka Tchamkerten réaffirme dans son message qu’une enquête externe et indépendante doit être menée. Et ce comme l’a demandé «une majorité du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion