Cinéma

Méditation en chantier

Filmant la destruction d’une gare et la construction d’une prison, Thomas Imbach livre avec Nemesis un essai documentaire fascinant.
Méditation en chantier
Le réalisateur filme le ballet des tractopelles et des bulldozers, offrant un plaisir devenu rare au cinéma, celui de la contemplation. FRENETIC FILMS
Documentaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion