Genève

Le salaire minimum fait ses preuves

Un an après la votation, les syndicats dressent un bilan positif de l’entrée en vigueur du salaire minimum. Un tremplin vers une revalorisation globale des échelles salariales?
Le salaire minimum fait ses preuves
Pour la CGAS, le bilan positif du salaire minimum doit servir de tremplin pour revaloriser l’ensemble des échelles salariales. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Salaire minimum

 «Le cataclysme annoncé par le patronat n’a pas eu lieu!» Un an après l’acceptation dans les urnes d’un salaire minimum à 23 francs, la Communauté genevoise d’action syndicale (CGAS), son président, Davide De Filippo, en tête, tire un premier bilan de cette mesure. Et il est positif, assure la faîtière syndicale à la lumière des statistiques du chômage et de l’emploi. Même si le covid rend l’analyse des chiffres difficile,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion