International

Election indécise, sans chancelier

Olaf Scholz (spd) devance Laschet (cdu/csu). Tous deux peuvent prétendre former une coalition.
Les sociaux-démocrates légèrement en tête 1
La «ronde des éléphants», le débat entre les chefs des grands partis allemands à la télévision dimanche soir. Les tractations commencent. KEYSTONE
Allemagne

Un vainqueur mais pas de chancelier, tel devrait être le premier bilan des élections allemandes. Les estimations données par les chaînes allemandes dimanche soir en début de soirée, donnaient en effet le social-démocrate Olaf Scholz (spd) et son concurrent conservateur Armin Laschet (cdu/csu) dans un mouchoir de poche, tous deux aux alentours de 25%. Finalement, M. Scholz a légèrement devancé son principal concurrent. Les écologistes obtiendraient près de 15% des voix.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion