Le passage au consentement présumé

Le Conseil des Etats a approuvé hier un changement de paradigme.

Transplantations > Aujourd’hui, il y a près de 1500 personnes en liste d’attente d’un organe en Suisse. L’an dernier, 72 d’entre elles sont décédées faute d’avoir trouvé un organe à temps. Soit plus d’une par semaine. Des chiffres qui font froid dans le dos et qui ont poussé hier une confortable majorité du Conseil des Etats (31 voix à 12 et 1 abstention) à accepter un changement de paradigme, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion