Scène

Une pièce légère comme un ballon?

A Lausanne, le chorégraphe Philippe Saire crée sa nouvelle pièce, Salle des Fêtes, autour des ballons et de l’amusement. Faussement divertissant.
Une pièce légère comme un ballon?
Les interprètes portent un masque en latex dissimulant les expressions du visage. Gangsters sur la piste de danse? Personnages d’une série américaine? PHILIPPE WEISSBRODT
Danse

«Disneyland est là pour cacher que c’est le pays ‘réel’, toute l’Amérique ‘réelle’ qui est Disneyland (un peu comme les prisons sont là pour cacher que c’est le social tout entier, dans son omniprésence banale, qui est carcéral.» Ces réflexions ne sont pas de Philippe Saire mais du philosophe français Jean Baudrillard. Tirées de Simulacre et simulation, elles alimentent la pensée de l’artiste lausannois, qui présente deux nouvelles créations ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion