International

Macron «demande pardon» aux Harkis

Le président français «demande pardon» aux Harkis et annonce une «loi de réparation» à ces combattants auxiliaires musulmans venus en renfort de l’armée française durant la Guerre d’Algérie.
Macron «demande pardon» aux Harkis
Emmanuel Macron, ici lors d'une visite dans la capitale algérienne en 2017. KEYSTONE
France

Emmanuel Macron a «demandé pardon» lundi au nom de la France aux harkis, auxiliaires musulmans ayant combattu aux côtés de l’armée française durant la Guerre d’Algérie, et promis une loi «de réparation». Le gouvernement «portera avant la fin de l’année un projet visant à inscrire dans le marbre de nos lois la reconnaissance et la réparation à l’égard des harkis», a annoncé le président lors d’une cérémonie d’hommage à l’Elysée.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion