Neuchâtel

Signes religieux: règlement du personnel questionné

Le collectif des Foulards violets s’inquiète d’un nouveau règlement de la commune de Neuchâtel qui interdirait le port de signes religieux ostentatoires dans certaines fonctions.
Signes religieux: règlement du personnel questionné
Depuis la fusion des communes de Neuchâtel, Valangin, Peseux et Corcelles-Cormondrèche au 1er janvier, c’est le statut de l’ancienne Ville de Neuchâtel qui est appliqué. KEYSTONE
Ville de Neuchâtel

Le collectif des Foulards violets s’inquiète du nouveau statut du personnel communal de la nouvelle commune de Neuchâtel. Il considère qu’un article stigmatise les femmes qui portent le voile. Alors que le nouveau règlement sera débattu au Conseil général le 27 septembre, le mouvement féministe qui lutte contre l’islamophobie, souhaite qu’une des dispositions actuelles soit abrogée. En effet, depuis la fusion des communes de Neuchâtel, Valangin, Peseux et Corcelles-Cormondrèche au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion