Musique

Piazzolla, la rage au cœur

Armé du soufflet de son bandonéon, il a dynamité le folklore tango pour inventer de l’inouï. Né il y a cent ans, le compositeur argentin laisse une œuvre impétueuse, toujours moderne.
Piazzolla, la rage au cœur 5
Astor ­Piazzolla, ici en concert en 1985 au Festival Jazz de Montreux, a transformé un folklore musical en art savant, en ­évidence ­moderniste d’une rare ­expressivité. KEYSTONE
Tango Nuevo

Il aimait pêcher le requin. Et on le voit sur une photo, de retour du large, avec la carcasse d’un squale immense. Pour lui, jouer de la musique n’était pas autre chose: un art sensible et viriliste de dompter le sauvage. «Il faut avoir dans les deux cas une force impressionnante et surtout pas de problèmes de dos!» forfantait Astor Piazzolla dans un documentaire diffusé ce printemps, à l’occasion du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion