Suisse

C’est l’histoire d’un boomerang

Le parlement serre la vis au Conseil fédéral en matière d’exportations d’armes.
C’est l’histoire d’un boomerang
Le Groupe pour une Suisse sans armée avait dénoncé, en 2018, l’intention du Conseil fédéral d’assouplir l’exportation d’armes. KEYSTONE/ARCHIVES
Sécurité 

C’est l’histoire d’un boomerang: à l’origine, c’était une arme de guerre. Le Conseil fédéral a voulu l’exporter et il se l’est pris en retour en pleine poire. Moralité: mieux vaut ne pas trop jouer avec la neutralité de la Suisse. C’est aussi le message transmis hier le parlement au gouvernement. Le Conseil national se penchait en effet sur une initiative populaire lancée en 2018 en réaction à la volonté du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion