Vaud

Rebecca Ruiz profondément choquée

Des centaines de milliers de francs détournés grâce à un système opaque à la Caisse de compensation.
Rebecca Ruiz profondément choquée
Comme cheffe du Département de la santé et de l’action sociale, Rebecca Ruiz, ici à côté de Julien Cuerel, membre du conseil d’administration, est «automatiquement» présidente du conseil d’administration de la Caisse de compensation. KEYSTONE
Gestion publique

«Il y a de quoi être ébranlé», a reconnu jeudi Vincent Grandjean, ­chancelier d’Etat. A ses côtés, la conseillère d’Etat vaudoise ­Rebecca Ruiz venait d’expliquer les découvertes très récentes des autorités, via le Contrôle cantonal des finances (CCF): «un ­système organisé, cloisonné, opaque» aurait été mis en place à la tête de la Caisse cantonale de compensation depuis «plusieurs années». Ce «système» aurait permis de faire payer sans que les organes de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion