Livres

Grandir, une histoire de femmes

Avec son premier roman, Souvenirs en similicuir, Nadia Boehlen explore les thèmes de la quête de l’identité, de l’ancrage social et de la place des femmes dans la société.
Grandir, une histoire de femmes
Premier roman

Porte-­parole d’Amnesty International Suisse et écrivaine, Nadia Boehlen publie un premier roman, deux ans après la sortie de son recueil de nouvelles Les Poupées de chiffon. Souvenirs en similicuir – une allusion au matériau de certains albums de photos de famille d’avant le virage numérique – se centre sur les thèmes de la quête de l’identité, de l’ancrage social et de la place des femmes dans la société. La narratrice grandit en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion