Vaud

La justice déboute les cliniques

La collaboration médicale entre le CHUV et les cliniques privées vaudoises toujours d’actualité.
La justice déboute les cliniques
Une doctoresse de la clinique Valmont-Genolier examine son patient. KEYSTONE
Santé

La situation dans les hôpitaux est «inquiétante» à cause de la nouvelle vague de coronavirus et de la surcharge de travail pour le personnel. Le CHUV doit transférer des patients pour garder une marge de manœuvre et poursuivre le traitement des autres malades. Au niveau vaudois, ces fortes préoccupations ont rappelé la tension qui a prévalu il y a quelques mois au sujet de la collaboration entre l’hôpital et les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion