Religions

«Entre les talibans et l’État islamique, la rupture est consommée»

S’ils défendent tous deux une visions intégriste de l’islam, talibans et Daech se livrent une concurrence acharnée, sur fond de différences théologiques et visions politiques incompatibles.
«Entre les talibans et l'État islamique, la rupture est consommée»
Les talibans revendiquent surtout une lutte nationaliste. La dimension religieuse prépondérante dans leur propos naît de la place centrale de l’islam sunnite dans l’identité pachtoune, explique Gabriel Romanche. KEYSTONE
Islam

Des talibans, on connaît la vision rigoriste de l’islam et les faits d’armes. Mais que sait-on d’eux sur le plan théologique et de leurs particularités par rapport aux autres mouvements de l’islam radical? Le point sur ce mouvement, ses différences doctrinales avec Al Quaïda mais surtout ses divergences profondes avec l’État islamique avec Gabriel Romanche, analyste géopolitique au Ministère de l’intérieur français, spécialiste de la zone afghano-pakistanaise et rédacteur pour Les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion