International

Le vent de la colère

Les éoliennes suscitent en France une vive opposition et posent la question de la démocratie directe.
Le vent de la colère 1
Fabien Ferreri vit avec une éolienne située à seulement 570 m de sa maison. ANTOINE CASTINEIRA
Energie

De la fenêtre de son salon, Anne de Murat contemple ses petits-enfants qui barbotent dans une petite piscine en plastique. A l’écoute du léger vent qui souffle en cette fin d’après-midi, elle ne peut s’empêcher de scruter l’horizon à la recherche du mât de mesure qui se dresse devant elle, au milieu de la verte et paisible campagne normande. C’est l’indice qui révèle la menace qui pèse sur un paysage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion