Religions

Le diable se cache dans les détails… de la théologie

Quel crédit accorder aux créatures surnaturelles? Et quel enseignement en tirer pour notre vie? Réponses de spécialistes.
Le diable se cache dans les détails… de la théologie
Les anges essaiment surtout dans le Nouveau Testament, à la suite de l’Ange Gabriel qui vient annoncer la naissance du Sauveur aux anges de l’Apocalypse. Photo: la statue 'Engel' de Daniele Trebucchi (2004). KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Anges et démons (II)

Ils hantent notre imaginaire. Œuvrant du côté du bien ou du mal, anges et démons semblent se partager la part invisible de notre réalité. Simples créatures imaginaires ou véritables messagers d’un outre-monde, les avis divergent. Mais d’où nous viennent ces figures ancestrales? «La thématique des anges et des démons a surtout été développée au sein du christianisme», relève David Hamidovic, historien de l’Antiquité à l’Université de Lausanne et auteur de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion