Histoire

Quand les fantômes défiaient la science

Au XIXe siècle, en plein rationalisme, des médiums très inspirés échauffent les esprits. Décryptage.
Quand les fantômes défiaient la science
En 1898, l’astronome Camille Flammarion accueille la célèbre médium Eusapia Palladino pour une séance de spiritisme. Mairet/DREn 1898, l’astronome Camille Flammarion accueille la célèbre médium Eusapia Palladino pour une séance de spiritisme. MAIRET/DR
Paranormal

«Esprit, es-tu là?» Le médium entre en transe. «Des objets se mettaient à flotter, on entendait des coups frappés dans les cloisons, des essaims de mains invisibles frôlaient ou parfois même giflaient les personnes présentes», décrit le témoin d’une séance de spiritisme menée par l’Ecossais Daniel Dunglas Home, véritable star de la lévitation aux Etats-Unis dans les années 1850. Il a même fait voler des guéridons devant Napoléon III. A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion