International

L’Afrique frappée par une 3e vague brutale

Le continent africain avait jusque là réussi à éviter les scénarios catastrophes observés au Brésil et en Inde. Mais la livraison des vaccins est à l’arrêt et la propagation du virus s’accélère.
L'Afrique frappée par une 3e vague brutale
Au Zimbabwe, les restrictions ont été remises en vigueur en juin dans certaines régions. KEYSTONE
Coronavirus

L’Afrique, loin derrière le reste du monde dans la course à la vaccination, est frappée par une troisième vague «brutale» de coronavirus. Celle-ci met sous pression des hôpitaux en manque de moyens et déjà éprouvés. Le continent a jusqu’ici évité les scénarios catastrophes observés au Brésil et en Inde. Avec près de 5,3 millions de cas et 139’000 décès, l’Afrique reste le continent le moins touché au monde après l’Océanie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion