Vaud

La fin du Gymnase du soir

Le Gymnase du soir disparaîtra mais a sauvé «l’essentiel», selon ses responsables.
La fin du Gymnase du soir
Le Gymnase du soir pourra mener à terme les formations en cours avant de les confier au Gymnase pour adultes mis en place à Chamblandes (Pully). KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Formation

Face à la volonté du Département de la formation (DFJC) de réunir sous un même toit toutes les formations certifiantes pour les adultes, le Gymnase du soir (GYS) avait manifesté sa colère et dénoncé le projet de l’Etat. Une récente rencontre avec la conseillère d’Etat Cesla Amarelle a permis «de rétablir le dialogue», selon Bernard Voutat, président de l’établissement autonome subventionné par le canton. Côté officiel, la satisfaction est également

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion