Cinéma

Z comme Zinéma

Il y a vingt ans, le Zinéma inaugurait à Lausanne le modèle improbable du «miniplexe». Flash-back avec son fondateur Laurent Toplitsch, exploitant atypique et débordant de projets.
Z COMME ZINÉMA 3
Le bar du Zinéma, un lieu accueillant où l’on sert du bon café. DR
Cinéma

Au tournant du millénaire, les salles lausannoises à écran unique ferment les unes après les autres pour faire place aux multiplexes. Novice dans l’exploitation, Laurent Toplitsch ouvre alors un cinéma de 35 pla­ces dans un local délabré à la rue du Maupas. Un pari audacieux, voire suicidaire. Vingt ans plus tard, le Zinéma est toujours là – et devrait même s’agrandir prochainement. Durant ces deux décennies, l’exploitant a également développé un réseau

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion