Genève

Révocation d’un opposant aux Vernets refusée

La Fondation de la Ville de Genève pour le logement social voulait exclure son administrateur représentant EàG, car il s’oppose publiquement au projet des Vernets.
Révocation d’un opposant refusée
Marc Brunn est l’un des chefs de file du combat contre le projet immobilier prévoyant 1350 logements sur le site de la caserne des Vernets. JPDS
Projet des Vernets

Peut-on incarner l’opposition à un projet immobilier d’une fondation dans laquelle on siège? Le Conseil municipal de la Ville de Genève n’y a pas vu hier soir une raison pour révoquer Marc Brunn, le représentant d’Ensemble à gauche (EàG) dans la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social (Fvgls), par ailleurs l’un des chefs de file du combat contre le projet immobilier prévoyant 1350 logements sur le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion