Genève

Pas de pouvoir accru pour les communes

L’UDC voulait que les préavis des municipalités sur les plans localisés de quartier (PLQ) soient décisifs et non consultatifs. Le Grand Conseil a balayé ce projet de loi.
Pas de pouvoir accru pour les communes 1
Les communes genevoises ne disposeront pas d’un pouvoir décisif sur les plans localisés de quartier. JPDS
Aménagement

Les communes genevoises ne disposeront pas d’un pouvoir décisif sur les plans localisés de quartier, comme le demandait un projet de loi de l’UDC. Le Grand conseil a en effet balayé vendredi par 72 non contre 19 oui et une abstention ce texte qui réclamait que «en cas de  préavis négatif,  la procédure d’adoption du projet de plan localisé de quartier prend fin». «Cette doctrine serait la fin de toute

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion