Genève

Mobilisation contre un risque de féminicide

Une manifestation de la Grève féministe s’est tenue devant le Ministère public genevois pour soutenir une femme battue et  terrorisée par son mari.
Mobilisation contre un risque de féminicide
Des membres de la Grève féministe se tiennent devant le Ministère public pour dénoncer le mari violent. CPE
Justice 

«Violence pour une, violence pour toutes»: plusieurs manifestantes scandaient leur solidarité devant le Ministère public à l’heure prévue de la nouvelle audience pénale de confrontation du mari de Larissa*. Une procédure émaillée de violences et qui fait craindre aux membres de la Grève féministe un risque de féminicide. Après avoir subi de nombreuses menaces de mort et des agressions physiques, déposé six plaintes pénales et une main courante depuis mai 2020,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion