Culture

Joerg Bader: sans filtre

L’heure de la retraite va bientôt sonner pour le directeur du Centre de la ­photo de Genève. Qui ­continuera à faire ce qu’il fait.
Joerg Bader: sans filtre
«Comme artiste, ma pratique de la photo montrait clairement que je détestais ce médium.» JPDS
Photographie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion