Livres

Entre ciel et broussaille

Une nouvelle de Marilou Rytz, de Granges-Marnand, a reçu le premier prix du Prix du jeune écrivain de langue française.
Entre ciel et broussaille
Lauriers

On n’est jamais écrivain, c’est un éternel devenir. Le tout est d’oser, élan que vient chaque année encourager le Prix du jeune écrivain de langue française. Un concours qui, à l’instar du PIJA de Charmey, est ouvert à toutes les nationalités, dans une catégorie d’âge de 16 à 26 ans. On y a vu émerger plusieurs talents, parmi lesquels Céline Zufferey, Isabelle Flükiger ou Bruno Pellegrino. Et le palmarès 2021,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion