Scène

Un festival pour ouvrir des brèches

Le Belluard Bollwerk se «reconstruit» entièrement en plein air du 24 juin au 3 juillet à Fribourg.
Un festival pour ouvrir des brèches
Laurence Wagner, directrice du Belluard Bollwerk, n’a pas hésité à «construire, déconstruire, reconstruire» sa programmation, en tenant compte des restrictions et des ouvertures sur le front sanitaire. JULIE FOLLY
Arts vivants 

Les sourires étaient optimistes mardi, à l’heure où le festival du Belluard pouvait présenter aux médias sa 38e affiche. Après les désillusions de l’an dernier (la seconde vague de la pandémie a emporté même le «plan BB», imaginé pour compenser l’annulation du festival 2020), c’est confiante que Laurence Wagner donnait goût à la trentaine de propositions artistiques qu’elle se réjouit de montrer à Fribourg du 24 juin au 3 juillet prochains. La directrice

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion