Genève

Une pépinière urbaine pousse à Vernier

Dans trois à cinq ans, les 175 spécimens seront replantés sur le territoire communal.
Une pépinière urbaine pousse à Vernier
Pour le conseiller d'Etat Antonio Hodgers, les pépinières urbaines doivent donner au patrimoine arboré genevois une chance de faire face aux canicules de plus en plus fréquentes à cause du réchauffement climatique. KEYSTONE/ARCHIVES
Arbres

Le canton inaugurait, ce mardi, sa première pépinière urbaine, à Vernier. Située à côté de Balexert, entre la route de Meyrin et l’avenue du Pailly, elle abrite 175 arbres d’une quinzaine d’essences différentes. D’ici trois à cinq ans, quand les arbres auront poussé, ils seront replantés en divers endroits du territoire communal. «En créant notre propre pépinière, nous favorisons les circuits courts au lieu d’acheminer des arbres qui viennent de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion