Scène

Transhumanisme au TU

Transhumanisme au TU
RAPHAELLE MUELLER
Théâtre

Ces Antilopes, ce sont les créatures mi-animales, mi-robotiques et mi-humaines, de chair et de métal présentées par Nagi Gianni, artiste pluridisciplinaire formé à la HEAD. Sur le plateau du Théâtre de l’Usine (TU), à Genève, avant l’Arsenic, à Lausanne, cinq performeurs tout droit sortis de jeux vidéos portent des masques-visières semi-transparents, «extensions du visage, filtres, protections, déformations». La pièce questionne le double, l’avatar, et les «couches de réalité dans lesquelles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion