Genève

Une campagne sur la place des LGBTIQ+ dans l’espace public

Intitulée “Ma vie, ma ville, mes couleurs”, la campagne de la Ville de Genève contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie insiste sur le droit de chacun de se sentir libre et en sécurité partout et tout le temps.
Campagne sur la place des LGBTIQ+ dans l'espace public 1
Cette année, la campagne de la Ville de Genève contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie questionne la place des personnes LGBTIQ+ dans l'espace public. Un nouveau drapeau plus inclusif et représentatif de l'ensemble des communautés viendra s'ajouter au drapeau arc-en-ciel. KEYSTONE (archives)
Genève

Cette année, la campagne de la Ville de Genève contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie questionne la place des personnes LGBTIQ+ dans l’espace public. Intitulée “Ma vie, ma ville, mes couleurs”, elle insiste sur le droit de chacun de se sentir libre et en sécurité partout et tout le temps. Visibles dès lundi et jusqu’au 23 mai, les six affiches invitent à découvrir toutes les couleurs des fiertés LGBTIQ+,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion