Justice pour les «couillons»
FILMCOOPI
Cinéma

Justice pour les «couillons»

Avec La Revanche des losers, le cinéaste argentin Sebastián Borensztein marie comédie sociale et film de casse pour un résultat réjouissant.
Film

Prévu l’an dernier en clôture du Festival de Fribourg (finalement annulé), La Revanche des losers avait tout du candidat idéal pour une telle case – réservée à des films festifs, susceptibles de séduire un large public. Adaptant un roman de son compatriote Eduardo Sacheri, le cinéaste argentin Sebastián Borensztein fusionne deux genres populaires, la comédie sociale et le film de braquage, avec la star Ricardo Darín en tête d’affiche et la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion