Suisse

Une culture physique

Fini les produits chimiques, l’agriculteur jurassien Joan Studer travaille en autonomie avec la nature.
Une culture physique
En huit ans, Joan Studer a replanté 700 arbres et près d'un kilomètre de haies aux confins du canton du Jura.ALAIN WICHT
Pesticides

«Le blé commence à changer de couleur, c’est bon signe.» Joan Studer est soulagé de voir ses céréales reprendre vie après avoir été maltraitées par le gel début avril. L’agriculteur veille davantage sur ses cultures depuis qu’il est passé à un mode de production respectueux de l’environnement à Mont-Lucelle (JU). Pour autant, il ne soutient pas l’une des deux initiatives écologiques soumises à votation le 13 juin. C’est la nature

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion