Vaud

Le Conseil d’Etat dira bientôt s’il dénonce Holcim

Le cimentier, propriétaire du bâtiment occupé par les zadistes sur la colline du Mormont, a fait détruire sans autorisation cette bâtisse début avril, quelques jours après l’évacuation de la ZAD.
Le Conseil d'Etat dira bientôt s'il dénonce Holcim
L'ancienne maison occupée au Mormont par les zadistes a été détruite sans autorisation par Holcim. KEYSTONE/ARCHIVES
ZAD du Mormont

Le Conseil d’Etat vaudois dira «très prochainement» s’il dénonce Holcim pour la démolition du bâtiment occupé par les zadistes sur la colline du Mormont. Le cimentier, propriétaire des lieux, a fait détruire sans autorisation cette bâtisse début avril, quelques jours après l’évacuation de la ZAD. «Une instruction est actuellement menée par la Direction générale du territoire et du logement. La réponse est attendue très prochainement», a relevé la conseillère d’Etat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion