Genève

Giroud implore la mansuétude du tribunal

L’encaveur a affirmé jeudi devant le Tribunal de police n’avoir jamais donné l’ordre de pirater les ordinateurs de deux journalistes. Le verdict sera rendu vendredi.
Giroud implore la mansuétude du tribunal
«Je veux retourner chez moi, sur mes terres, et travailler, car c'est la seule chose que je sais faire», a plaidé vendredi l'encaveur valaisan Dominique Giroud. KEYSTONE
Justice

L’encaveur Dominique Giroud a affirmé jeudi n’avoir jamais donné l’ordre de pirater les ordinateurs de deux journalistes au Temps et à la RTS, en 2014. «Je ne sais pas ce que je dirai à mes cinq enfants si je suis condamné», a-t-il ajouté à la fin de son procès devant le Tribunal de police de Genève. «Je veux retourner chez moi, sur mes terres, et travailler, car c’est la seule

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion