Genève

Vaccins: à qui le tour?

Les moins de 65 ans sont moins prompt·es à se faire vacciner que leurs aîné·es. Les bénéfices, tant individuels que collectifs, sont pourtant nombreux. Éclairage.
Vaccins: à qui le tour? 1
Un membre du staff medical vaccine contre le coronavirus COVID-19 un homme a l'aide du vaccin Moderna, lors du premier jour d'ouverture du Centre de vaccination de Palexpo, ce lundi 19 avril 2021 a Geneve. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Vaccination 

Le dispositif de vaccination monte en puissance à Genève et dans le canton de Vaud. Plus de doses, plus de lieux d’injections, tout est prévu pour voir les choses en grand. La population suivra-t-elle, alors que la campagne s’adresse désormais à des tranches d’âge qui ne sont pas les plus «à risque»? Le Courrier fait le point avec Alessandro Diana, expert à la plateforme Infovac et spécialiste des questions liées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion