Solidarité

Lutter dans un Brésil dévasté

Abasourdis après la victoire du président d’extrême droite Jair Bolsonaro dans les urnes fin 2018, les mouvements sociaux brésiliens se relèvent doucement mais doivent faire face à la pandémie. Interview.
Lutter dans un Brésil dévasté 1
Après le choc de l'élection et malgré la pandémie, la société civile se mobilise contre la politique "génocidaire" de Jair Bolsonaro. Keystone
Brésil

Pays doublement meurtri par les conséquences dévastatrices d’une attitude négligente face au Covid-19 et par les politiques antisociales et autoritaires d’un gouvernement d’extrême droite, le Brésil poursuit sa descente aux enfers. Loin de se décourager, mouvements sociaux et ONG font face, continuant leur long travail d’information auprès des populations les plus marginalisées et de construction d’alternatives. A Rio de Janeiro, l’Institut Politique alternatives pour le cône Sud (PACS) travaille main

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion