Un bol d’air culturel

Malgré les restrictions qui demeurent importantes, les acteurs culturels sont impatients de pouvoir accueillir le public dans leurs murs. «Après presque une année de fermeture, c’est forcément une bonne nouvelle! Mais cela va être compliqué d’organiser des concerts avec ces restrictions… Imaginez un concert de hip-hop ou de metal sans bar et avec des places assises. Nous sommes contents de pouvoir reprendre nos activités, c’est une respiration nécessaire. Mais ne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion