Suisse

Tibétains sans papiers régularisés

Un changement de pratique pourrait se dessiner au SEM. Un espoir pour la communauté tibétaine en exil.
Tibétains sans papiers régularisés
Les Tibétains de Suisse et leurs soutiens se mobilisent régulièrement. KEYSTONE/Anthony Anex
Asile

Pour le canton de Saint-Gall, c’est une «percée» décisive: le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a accepté de régulariser trois personnes d’origine tibétaine vivant sans papiers dans le canton de Suisse orientale. Seul le canton de ­Zurich soumet également des demandes dans ce sens. Après la prise de position de la ministre Karin Keller-Sutter devant le Conseil national en mars, la communauté tibétaine espère davantage de régularisations. L’accueil de réfugiés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion