International

Kagame salue le rapport français, Paris ouvre ses archives

Vingt-sept ans après le début du génocide rwandais, le président Paul Kagame estime que le rapport qui pointe des responsabilités lourdes et accablantes de la France dans le génocide des Tutsi en 1994 marque «un changement». Paris ouvre au grand public d’importantes archives sur le sujet.
Kagame salue le rapport français, Paris ouvre ses archives
C'est la première fois que M. Kagame s'exprime sur les travaux de la commission Duclert, remis le 26 mars à son homologue français Emmanuel Macron, précisant que le Rwanda «aura aussi son mot à dire», avec son propre rapport sur le sujet qui devrait être dévoilé courant avril. KEYSTONE
Rwanda

Le président rwandais Paul Kagame a estimé mercredi que le rapport Duclert sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi en 1994 était «un important pas en avant». Cela au moment où Paris ouvre au grand public d’importantes archives sur le sujet. Vingt-sept ans jour pour jour après le début du génocide, M. Kagame a affirmé que ce rapport qui pointe des responsabilités lourdes et accablantes de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion