Genève

Réforme fiscale coulée en commission

Genève doit réévaluer son parc immobilier. Ce qui pourrait rapporter 220 millions par an. L’exécutif veut y lier une baisse d’impôt sur la fortune. La solution ne convainc pas.
Réforme fiscale coulée en commission
La valeur des immeubles, PPE et villas n’a pas été réévaluée depuis 1964 dans le canton de Genève. JPDS
Immobilier

Dès sa présentation en septembre, elle avait provoqué des montées aux barricades. Et malgré des mois de discussions, la réforme visant à réévaluer le parc immobilier genevois proposée par Nathalie Fontanet n’a pas passé le cap, mardi, du vote d’entrée en matière en commission fiscale. Une déception pour sa présidente, Françoise Sapin. «Nous avons travaillé sur ce dossier une cinquantaine d’heures au moins, nous avons procédé à moult auditions, il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion