Vaud

Fausses alertes à la bombe à répétition

L’agacement gagne les élèves et le Département vaudois de l’instruction publique.
Fausses alertes à la bombe à répétition
Pour la police, l'alerte est réelle jusqu'à preuve du contraire. KEYSTONE
École

Après dix fausses alertes à la bombe, le Département vaudois de l’instruction publique dit son agacement et son inquiétude. Il rappelle que les élèves sont les premières victimes. Une réunion avec tous les directeurs du postobligatoire est prévue ce jeudi. «J’aimerais dire mon soutien d’abord aux élèves qui sont les premières victimes. C’est eux qui subissent le préjudice dans une période déjà compliquée par le COVID et on arrive en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion