Vaud

Des institutions qui restent très suisses

Le nombre de personnes étrangères élues au niveau communal demeure faible.
Des institutions qui restent très suisses
A Yverdon, sur les 20 candidatures étrangères, deux seulement ont abouti. KEYSTONE
Droits politiques

Les personnes étrangères résidant dans le canton de Vaud ont, sous certaines conditions*, le droit de voter, d’élire et d’être élues sur le plan communal, au même titre que les citoyen·nes suisses. Sur terres vaudoises, cela concerne plus de 90 000 personnes de nationalité étrangère. Avant les élections, le canton a envoyé un courrier aux concerné·es pour les informer de leurs droits politiques et les inciter à participer à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion