«Ne pas se mettre en porte-à-faux»

En Suisse, à la différence de New York, les trois fermetures des restaurants survenues en 2020 ont signifié l’arrêt total de l’activité, terrasses comprises, sauf durant une courte période sur les pistes de ski. Faut-il assurer à nouveau le service en extérieur à partir du lundi 22 mars prochain comme le propose le Conseil fédéral si la situation sanitaire le permet? «Nous réfléchissons à un concept pour un de nos

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion