Économie

Le Tessin paye cher la pandémie

Le Tessin est le canton qui a perdu le plus d’emplois pendant la pandémie de tout le pays. Syndicats inquiets.
Le Tessin paye cher la pandémie
Par rapport aux autres cantons, les activités à faible valeur ajoutée occupent au Tessin une place plus importante et ce sont elles qui ont été frappées le plus fort: tourisme, restauration, secteur manufacturier… KEYSTONE
Crise sanitaire

Le Tessin paye plus cher que le reste de la Suisse le prix de la pandémie, du moins au niveau des pertes d’emplois. Le canton a perdu 4000 postes de travail (–1,8%) au dernier trimestre 2020, contre 17 000 postes de travail (–0,3%) pour l’ensemble de la Suisse. C’est la perte cantonale la plus élevée du pays. Parallèlement, durant la même période, le canton a compté 523 travailleurs frontaliers italiens (0,75%)

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion