Musique

Voix de fête passe un marché solidaire

Le festival qui se veut «franco-responsable» l’est plus que jamais. Ses alternatives ludiques à la pandémie impliqueront le public dans le soutien aux artistes.
Voix de fête passe un marché solidaire
Guillaume Noyé et Priscille Alber dévoilent des concepts insolites. DR
Chanson

Dans la situation actuelle, un festival a deux options: soit annuler, soit se replier sur la toile. Voix de fête, dont l’édition 2020 était tombée sous le couperet du premier semi-confinement, ne pouvait se contenter d’une enfilade de streamings. Sa 23e édition, qui aura lieu du 16 au 21 mars, offre un réjouissant rebond créatif. Pour remplir ses missions – créer du lien entre artistes et public, faire émerger les nouvelles tendances et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion