Genève

La parité au parlement attendra

Le Grand Conseil genevois n’a pas estimé cette question suffisamment urgente pour la faire passer en priorité lors de cette session. Résultat: ces projets de loi stagnent en bas de l’ordre du jour.
La parité au parlement attendra
En 2008 déjà, des femmes manifestaient devant l'hôtel de ville pour la parité. KEYSTONE/Magali Girardin
Grand Conseil

Le timing était avant tout symbolique: à la veille du 8 mars – journée internationale des droits des femmes –, Genève aurait pu faire un pas vers la parité dans ses parlements, ceci à la faveur de plusieurs projets de loi déposés respectivement par Ensemble à gauche (EàG) et les Vert·es (lire le Courrier du 11 mars 2020). Mais le Grand Conseil, à 51 voix contre 42, n’a pas estimé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion