«Presque du funambulisme!»

Vu les procédures en cours, c’est le divisionnaire Yvon Langel qui s’exprime pour le commandant de la Patrouille. Confirmez-vous la plainte de service contre le commandant de la PdG? Yvon Langel: Oui, c’est moi-même, en tant que responsable hiérarchique, qui traite cette plainte. C’est un droit, au sens du règlement de service de l’armée, qu’a tout militaire s’il s’estime injustement traité par un supérieur. Elle peut avoir trait à son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion