Histoire

La Tempête du désert souffle encore

Il y a trente ans, une coalition étatsunienne déversait un déluge de feu sur l’Irak pour libérer le Koweït.
La Tempête du désert souffle encore
Soldats américains près d’un puits de pétrole en feu aux abords de Koweït City, après la libération du pays par la coalition internationale. KEYSTONE
Guerre du Golfe 

Le 28 février 1991, une coalition de 34 pays, menée par les Etats-Unis de George Bush Senior, libère le Koweït occupé par l’Irak. En six semaines de raids aériens intensifs – avec davantage de bombes larguées qu’en 1944 sur l’Allemagne –, puis une courte offensive terrestre, l’opération Tempête du désert met fin à sept mois d’annexion du petit Etat pétrolier par Saddam Hussein. En chiffres 42 jours L’opération Tempête du désert

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion